Nous rentrons dans la dernière ligne droite.

Après avoir effectué un renversement symbolique sur la Mort nous avons pu redécouvrir comment depuis la nuit des temps les traditions nous invitent à mourir.

Dans cette dernière partie, nous verrons comment nous rencontrons la mort au quotidien et comment nous vivons mille morts régulièrement… sans le savoir…

Quand la mort s’invite dans notre quotidien.

Épreuve, facteur de croissance, la mort symbolique constitue une occasion unique d’être pleinement vivant.
Nous allons voir au travers de deux exemples différents comment, la mort peut s’inviter dans notre quotidien et comment nous recherchons tous, de manière inconsciente à faire mourir des parts de nous même.

 

Ces lieux qui nous rectifient.

Pour illustrer cette idée, je vais vous parler d’une expérience personnelle.
Depuis mon arrivée sur Lyon, j’ai eu l’occasion de me pencher sur la Géobiologie et l’architecture dite “Sacrée”.
Au fil de mes lectures et rencontres, j’ai découvert que certains lieux ont été érigés dans le seul but de nous faire passer d’un état à un autre.
Les religions “officielles” se sont saisis de ces lieux pour construire leurs différents temples.
Il est savoureux d’analyser les différents rites et sacrements comme des passages symboliques, des initiations telles qu’elles sont décrites dans les lettres hébraïques ou les runes.
Cependant, il est rare que les personnes “pratiquantes ” mesurent la portée de ces rites. Nous nous retrouvons alors face à de simples actions effectuées de manière mécanique où la pensée logique a effacé la portée symbolique.
Dans la courte vidéo ci-dessous, l’alchimiste Patrick Burensteinas, décrit parfaitement l’action effectuée par ces lieux.

En mars dernier, j’ai eu la chance de visiter un de ces lieux .
Ni église, ni temple, un simple lieu en pleine nature à 2 heures de Lyon datant de plusieurs milliers d’années.
Ce lieu est unique en Europe (je ne le savais pas à l’époque) est ce qu’on appelle une pierre à bassins.
Selon les archéologues, les pierres à bassin servaient à broyer le grains issus des récoltes.
Hypothèse plus que discutable au vu du chemin nécessaire à effectuer pour y accéder…
Une journée sur site nous a permis, à moi et mes collègues, de vivre une “rectification” sur ce lieu naturel.

Ce fut très troublant et très doux.
Assez puissant énergétiquement mais sans manifestation notable à la fin de la journée.
Seulement, le temps passé sur ce site, le silence, les contemplations effectuées sur certaines pierre, ont modifié notre structure intérieure.
Mon collègue pourra attester de la disparition d’un mal de dos lancinant depuis plusieurs semaines.
Mais les changements sont allés bien au delà…

Un véritable travail de “déconstruction” intérieure s’est enclenché.
Je ne renterai pas dans les détails… je peux vous attester que ce travail est toujours en court et que c’est loin d’être confortable tous les jours…

“Quand vous voyez certaines de vos croyances intérieures voler en éclat,

vous auriez préféré rester couché tant cela vous plonge dans le doute et l’incertitude…”

Nourri par les messages symboliques précédents, nous savons maintenant que ce travail s’avère nécessaire. Cependant, notre pensée logique et rationnelle s’y perd un peu…

Cette expérience sur ce lieu m’a montré plusieurs choses.
Nous sommes en permanence confronté à des mort symboliques.
Au quotidien, nous pouvons souvent les éviter ou jouer les amnésiques vis à vis des épreuves qui s’offrent à nous.
Je n’aurai jamais pensé en visitant ce lieu connaître une telle expérience…
En ouvrant notre conscience et notre sensibilité, nous pouvons être “aidé” par des lieux, des livres, des symboles à mieux vivre ces étapes symboliques de mort.

Aujourd’hui, ce travail de déconstruction me parait nécessaire et fondateur. Ce travail est engageant voir effrayant… mais il constitue le plus cadeau que l’on puisse se faire…

Nous étions venus sur ce lieu afin d’organiser un stage qui devait être à la croisée de la géobiologie et de la tradition énergétique chinoise,
je crois que nous avons découvert quelque chose de beaucoup plus intéressant...
Les 1 et 2 octobre 2021 nous organisons cette expérience. Ce stage sera une occasion unique de découvrir le pouvoir d’un lieu sur notre état intérieur.
Pour plus de renseignements contact@shiatsu-ase.fr ou  Stage de réalignement énergétique par les mégalithes.

Shiatsu Lyon blog - géobiologie

Un stage unique sur deux sites exceptionnels.

La déconstruction est l’une des filles de la Mort symbolique.
La crise de la COVID nous a montré combien il était parfois douloureux de vivre ces changements d’habitudes. A contrario, nous avons pu voir comment certain-es d’entre nous s’en sont saisis pour mettre à place de nouveaux modes de relation au monde afin de repartir sur des bases plus ajustées à leurs aspirations…

Nous allons voir maintenant pourquoi, lorsque nous poussons la porte d’un cabinet de thérapeute, nous recherchons exactement la même chose… être rectifié…être aligné à  ses aspirations.

La recherche inconsciente de la mort en thérapie.

Qu’est ce qui nous emmène à pousser la porte d’un cabinet de thérapeute ? Un mal -être ? Une douleur ? Le conseil d’un ami ?
Tout cela et bien plus encore.

Dans une pensée logique, la douleur quelle soit physique, émotionnelle ou psychique a besoin d’être amoindrie.
Soit nous laissons faire le temps, soit nous prenons un cachet ou nous allons voir un spécialiste.
Dans tous les cas, l’objectif est que le mal cesse… ce qui est parfaitement logique et rationnelle comme attente.

Plaçons nous maintenant du côté symbolique.
Selon Jean Yves Leloup, un thérapeute est celui qui “prend soin de “.
Prendre soin ne veut pas dire éradiquer la douleur seulement.
Nous avons vu comment la vie prend soin de nous au quotidien, même si ses traitements sont parfois dérangeants.

Face à la réalité de ses symptômes, de sa maladie, de sa souffrance, de son « mal-être », « celui qui pâtit de ce qui lui arrive » (c’est la définition même du mot patient) avec l’accompagnement du Thérapeute peut accéder à une perception et une interprétation « autres » qui l’aideront à passer d’une douleur « insensée » à une douleur « qui a du sens »…
Le sens n’étant pas ici une complaisance dans la douleur, l’établissement de son identité comme victime, mais au contraire ce qui désigne une issue, une « sortie » de la souffrance ou de l’interprétation et de la perception douloureuse de ce qui est…”  Jean Yves Leloup in Lettre aux Thérapeutes.

Une sortie de la souffrance passera donc par:
– une atténuation de la douleur- pensée rationnelle –
– un apport de sens de ce qui se vit -pensée symbolique-.
C’est bien la symbiose des deux qui va créer, ce que nous pouvons appeler une guérison.

Shiatsu Lyon Blog - Yin/yang

La rencontre du Yin – le travail sur le corps – et du Yang – travail sur le sens – créateur d’énergie vitale.

C’est cet apport de sens qui peut passer par des mots, un symbole ou encore des points d’acupuncture qui va accélérer et soutenir le processus thérapeutique quel qu’il soit.
Mais comme nous l’avons vu dans la 2e partie de cet article, les symboles sont sans concessions !


Il y aura irrémédiablement la mort de quelque chose en nous :
– mort de croyances ” J’ai toujours agis comme ça “,
– mort de rancœur ” Je lui en ai toujours voulu, je ne lui pardonnerai jamais ! “,
– mort de nos habitudes: “Je vais devoir agir autrement, je vais acter ma décision…”
Et contrairement à ce que l’on nous vend à longueur de stories Instagram, le véritable changement se fait dans l’ombre de son laboratoire alchimique intérieur.
Le véritable changement agit comme une lame de fond qui ébranle tout… et parfois ce n’est pas très glamour…

Sur le moment cela peut être parfaitement inconfortable…
Bien sûr nous pouvons, après coup partager nos expériences mais celle-ci sera édulcorée de tous ces moments délicats.
Nous oublierons de parler de toutes ces phases où nous avons dits non, où nous avons eu peur, où nous avons cru que nous allions “mourir”.

Je peux vous dire, que cela peut être très déroutant.
De nombreuses personnes ne se sentent pas les “moyens d’accueillir” ce qui s’annonce.
Je me souviens très bien de cette de dame de 70 ans, qui lors de la troisième séance, m a dit la phrase suivante :

Je suis parfaitement d’accord avec vous, mais j’ai toujours agit comme ça et cela me parait trop compliqué de changer maintenant.”

Suite à cela nous ne nous sommes jamais revus.
Je respecte profondément son choix, il fallait du courage pour oser avouer cela.
Lors de notre première rencontre, elle venait me voir car elle souhaitait que certaines de ses douleurs de jambes disparaissent. Les rendez-vous chez les médecins, kiné, phlébologues n’avaient pas améliorer sa situation.
Au delà du rééquilibrage énergétique, nous avions conclu ensemble qu‘il y avait un véritable problème de positionnement dans sa vie.
Malheureusement, elle voyait dans cette lecture symbolique trop de changements, trop de doutes pour l’avenir, trop de peurs…

J’aurai aimé lui dire à l’époque : “ Ne vous inquiétez pas, ce n’est qu’un passage. Je ne peux pas vous garantir de résultats mais je sais que le jeu en vaut la chandelle.”
J’aurai aimé lui parler de toutes ces personnes qui, quand elles ont eu accès à la dimension symbolique de ce qu’elles vivaient, ont vu de nouveaux horizons s’ouvrir…
Même si cela passe parfois par des ruptures, des disputes voir des déclarations d’amour jusqu’alors inavouées…

Alors oui,
quand nous entrons dans un cabinet, nous sentons que quelque chose est mort en nous.
Qu’il va falloir lui dire au revoir….
Nous aimerions bien tout garder mais c’est impossible, il faut savoir faire le tri.
Et pour cela nous allons avoir besoin de soutien, d’écoute et de points qui soulagent ou accélèrent le passage.

 Il nous fait apprendre à vivre 1000 morts quotidiennes pour enfin vivre pleinement…

 

La mort fait parti de notre quotidien,
inutile de la repousser.
Je fais le vœu que ces quelques lignes vous ont amené à voir la mort différemment,
à oser sortir de cette quête effrénée du bonheur intégral sans épreuve ni contrariété

Apprendre à accueillir ces épreuves est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire.
Nous quitterons alors la seule sphère émotionnelle pour entrer dans une sphère de conscience et de confiance, même si la peur sera toujours là.
Elle agira comme une alliée qui nous dira :” Tiens quelque chose se passe en ce moment ? On fait quoi ?

Rassurons nous, il existe des centaines de solutions possibles !
Réjouissons nous !

Antoine.

Si vous souhaitez aller plus loin…

Pour en savoir plus sur l’origine de vos maux, vous pouvez écouter l’audio de ma conférence : ” Maladie, chemin vers Soi.”.

Si vous souhaitez débuter un accompagnement individuel , vous aurez tous les renseignements ici.

Pour une première prise de contact et pour prendre rendez-vous ici

Parcours Shiatsu Antoine guillou lyon1er

Désolé... pas de pdf à télécharger...

D'ailleurs, est ce que vous les lisez vraiment ?

 

Vous allez recevoir un parcours en 3 étapes durant lequel vous allez comprendre la philosphie de ces approches énergétiques.

Mélangeant pratique et théorie, vous aurez accès à des ressources inédites et utilisables dans votre quotidien.

A tout de suite.

 

Des liens et des ressources pour cheminez ensemble Aux Sources de votre Equilibre.

Vous êtes dorénavant inscrit-e. Dans quelques minutes vous recevrez un mail avec vos premières informations. Pensez à enregistrez cette adresse : contact@shiatsu-ase.fr dans vos contacts. Vérifiez vos spams ainsi que votre Onglet " PROMOTIONS " si vous avez une adresse gmail.